Shri Kali France Paris - Tantra - Yoga - Ayurveda - Khaled - Retraite Ashram

CeLeBRER LA VIE S’INITIE AVEC LA DeCOUVERTE DE SOI

Shri Kali Ashram est souvent le tournant dans la vie de ceux qui y viennent, elle l’a été pour moi.

   

J’aimerais partager avec toute l’humanité la beauté de ces enseignements et de cet ancien savoir tantrique, permettre à chacun d’avoir cette expérience de plénitude inconditionnelle, non mise en scène, présente à tout moment sans avoir à y penser.

 

L’expérience d’une vie abondante, en accord avec soi-même, réaliste et épanouie.


Je partage avec vous mon expérience.

« Sois heureux un instant. Cet instant c’est ta vie. »
– Omar Khayyam

IMG_7493

Je me suis orienté vers l’Ashram Shri Kali afin de me consacrer entièrement à ce qui me passionne, les sciences traditionnelles, le yoga et les arts martiaux, ainsi qui de trouver un équilibre dans ma vie et dans mes relations, et surtout pour répondre à certaines questions;

Qui suis-je? Comment aimer de façon inconditionnelle?

« Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre l’amour.»
– Rumi

200HR

J’avais immédiatement demandé à rester à l’Ashram pour l’initiation tantrique de 12 mois en vue du sérieux et de la richesse des connaissances qui y sont partagées. Après avoir validé ma formation professeur 500 heures Yoga Alliance® durant les 5 premiers mois à l’Ashram, j’ai décidé de me consacrer aux connaissances plus profondes du Tantra et du Yoga. Depuis 2014, j’étudie aux côtés de Bhagavan Shri Shanmukha.

300HR

C’est un honneur inestimable. Le Tantra est la voie de l’exploration, et de la connaissance, de moi-même, par moi-même et pour moi-même afin de pouvoir partager cela par la suite, guider chacun à sa propre découverte, son propre amour propre et épanouissement personnel et relationnel.

Via la culture Tantrique j’ai appris à être libre, à être fort et à aimer. 

Cette recherche spirituelle a débuté dans mon enfance. J’ai été attiré par les arts martiaux dès 8 ans mais je me suis confronté aux limites des enseignements du Kungfu dans les sociétés modernes, totalement axées sur la compétition plutôt que le Tao. En pensant trouver cet aspect spirituel à travers le Yoga et découvrir le Dharma, je me suis heurté à cette même culture compétitive et superficielle.

Le Yoga pratiqué à Paris me paraissait totalement mis en scène, superficiel et sans connaissance profonde, se rapprochant de la gymnastique sportive, la contorsion plutôt que de l’expertise et l’épanouissement personnel.

Ces pratiques ne me paraissaient ni authentiques ni bénéfiques pour l’âme humaine.

Après avoir remporté plusieurs titres en compétition de sport de combat en France et m’être blessé, j’ai dû tout arrêter.

La compétition, se mesurer à l’autre à travers la violence et la discipline n’a jamais été une voie vers le bonheur et le Zen. J’ai toujours pensé que les arts martiaux et toutes les autres sciences traditionnelles sont censées construire une personne pour qu’elle soit forte de l’intérieur, être capable de faire face à toutes les situations, en construisant sa vie et pouvoir aimer sans crainte ni demi mesure.

Via les enseignements à Shri Kali, j’ai approfondi ma connaissance de moi même et j’ai embrassé qui je suis, sans plus nier mon bonheur en m’attachant à des identités limitées, à des idées, rôles sociaux, des fictions historiques, basées sur le pouvoir et la haine.

Le système traditionnel de Yoga enseigné à Shri Kali est tiré de leur source originelle des textes védiques.

Il ne s’agit pas d’un phénomène de mode, sociale, ou sportif, mais d’une science intrinsèquement précise, complexe et complète.

Cette pratique du Yoga est basée sur des principes pranique (Qi/Chi, d’énergie subtile) et métaphysiques, et non pas sur une exécution robotique pour une performance physique et externe.

La précision de ce yoga a des effets inattendus sur l’organisme et la personne. Après plusieurs mois de pratique, j’ai récupéré de « séquelles » liées à une chirurgie et j’ai évité une deuxième chirurgie, en gagnant à la fois en souplesse et en force, tout en étant relaxé.

De nombreux docteurs s’étaient prononcés au sujet de mon incapacité à récupérer des fonctions motrices normales… Leur approche et compréhension de l’être humain étant réduite, ils ne pouvaient pas s’exprimer autrement.

La disparition de mes douleurs et l’optimisation générale de ma santé, de mon bien-être, de mon bonheur, est une joie et un cadeau inestimable dont j’ai hérité via les enseignements qui ont été partagés avec moi à l’Ashram.

Ces āsanas (postures de yoga) sont pratiquées de façon totalement détendue, sans aucun effort. Cette expérience agréable, positive et intuitive nous permet de développer un amour propre, une appréciation de son corps et de cultiver une intelligence corporelle, non isolée du psychique.

C’est un apprentissage via l’expérience complète du bien-être et du bonheur, et non pas un apprentissage intellectuel.

On réapprend à s’exprimer de façon heureuse et honnête, à travers le yoga et le tantra, c’est merveilleux.

« Sans amour, le monde serait inanimé.»
– Rumi

Apprendre à être heureux, en voilà une drôle d’idée! On essaie de répondre à ce besoin sous beaucoup d’angles sans jamais être totalement satisfait. Une course contre la montre s’enclenche alors, et toute notre culture gravite autour de cette peur de la mort, et donc de la vie et de la sexualité.

Yoga se résume en fait à lâcher prise sur tout ce qui limite notre bonheur tout en développant la force pour nous conduire vers la réussite, la capacité à aimer et le bonheur dans sa vie.

La lecture et la compréhension des livres proposés à l’Ashram dont deux écrits par Bhagavan Shri Shanmukha et Ma Kris permet l’appréciation des principes fondamentaux de tous les changements et aspects de l’Univers, et ceux-ci peu importe la tradition; toutes approchant sous différents aspects une seule et même Conscience Universelle Absolue.

Cette appréciation est d’autant plus renforcée avec l’étude de la physique quantique et des sciences traditionnelles telles que l’Ayurvéda, Unani (médecine arabe) et la Médecine Chinoise.

Quant à la science moderne, ses limitations et ses failles se dévoilent totalement. L’être humain ne se résume plus à sa « composition » chimico-organique.

Le carrefour de toutes les sciences, spiritualités et cultures traditionnelles nous amène à apprécier chacune d’entre elles à leur juste valeur; des joyaux d’un même bijou.

On se rend compte que l’ignorance est la seule cause de nos souffrances et de nos conflits internes tout comme avec son environnement. Un savoir fondé sur l’égo est exclusif et conflictuel.

L’absence d’identité spirituelle universelle motive les conflits internes et leur répercussion envers son voisin, son et sa partenaire, ses enfants… On l’observe aussi dans les politiques nationales et internationales.

Sous cet angle universel, le monde se découvre et s’apprécie objectivement, sans peur, sans haine. Une vie saine en découle naturellement.

Apprendre aux côtés de Bhagavan est une expérience formidable. Il s’adresse à moi, en tant que personne, et avec la compréhension de mon histoire, ma culture, ma propre personnalité et ma recherche tantrique. Il s’adresse toujours à moi en ayant une vision affûtée de la situation dans laquelle je suis. Son apport et sa générosité s’orientent toujours vers mon épanouissement personnel. Cet épanouissement je l’observe aussi dans la qualité de mes relations qui s’améliorent.

  • Shri Kali France Paris - Tantra - Yoga - Ayurveda - Dance du ventre - tantrisme - déesse goddess - Retraite Ashram
  • Shri Kali France Paris - Tantra - Yoga - Ayurveda - Calligraphie - Retraite Ashram
  • Shri Kali France Paris - Tantra - Yoga - Ayurveda - - Retraite Ashram
  • Shri Kali France Paris - Tantra - Yoga - Ayurveda - Sufi Grand Mosque of Isfahan, Isfahan, Iran - Retraite Ashram

J’ai été surpris de découvrir le Tantra au coeur de l’Islam, dans ses principes fondateurs et universels.

D’autant plus, le tantra s’observe à travers toutes les philosophies du monde, ce qui les rend toutes d’autant plus belles.
Aucune de ces sciences spirituelles, religions, n’est antagoniste à l’autre. Elles sont en aucun cas des histoires et croyances. Ceci est une lecture prématurée. Elles représentent donc toutes les principes universels de la « création » cosmique, de la nature humaine.

J’observe que la compréhension des anciens textes arabes et islamiques est basée sur une interprétation contemporaine, diminutive et fragmentée par des savants occidentaux et orientaux confondus, ayant une culture didactique.

Cette culture fragmentée et didactique révèle les limitations et les barrières de notre vision actuelle du monde, dénouée de sagesse et totalement subjective. Une vision limitée aux sens et au petit soi, l’ego ou le « Nafs ».

Il est ironique et triste que les arabes établissent leur culture et compréhension de l’islam à partir de sources et cultures extérieures.

Après réflexion je me suis interrogé sur l’absence des principes de féminité et du divin féminin dans les cultures modernes arabes et l’interprétation contemporaine de l’Islam. Or les anciens textes islamiques et les cultures arabes regorgent et abondent des ces symboles et représentations tels qu’à travers la poésie, la danse orientale, célébration de la déesse, l’architecture ou la calligraphie arabe… Tous associés aujourd’hui à de simples formes d’art et de divertissements.

Bhagavan m’a encouragé à approfondir ma réflexion et introspection de l’Islam. Ce sur quoi je me penche aujourd’hui tout en approfondissant mon expertise du Yoga, du Kungfu, des médecines traditionnelles et de l’anatomie.

Je veux continuer à partager ces enseignements. C’est beau d’observer que beaucoup d’entre nous peuvent apprécier le sens de leur vie, se découvrir et partager tout cet épanouissement et cet amour dans leurs relations.

On veut tous une vie heureuse.

Absorbés dans la spirale de principes et modes fluctuants, aucune stabilité n’est possible pour l’esprit, le corps ou encore l’âme d’une personne.

L’intégration totale des principes d’unité tantrique résultent à une explosion de bonheur et de paix intérieure.

« Si tu parviens à te connaître totalement, si tu peux affronter honnêtement et durement à la fois tes côtés sombres et tes côtés lumineux, tu arriveras à une forme suprême de conscience. Quand une personne se connaît, elle connaît Dieu.»
– Rumi